page contents        Your SEO optimized title page contents

Hypnose Ericksonnienne

Milton Erickson, psychiatre et neurologue américain, est parti du principe que linconscient abrite des ressources souvent sous-estimées et pourtant capables de nous aider à régler nos problèmes. 
Il faut juste lui donner un petit coup de pouce grâce à l’hypnose.

Pour Milton Erikson, l'inconscient se révèle une puissance bienveillante capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose Ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Utilisée en psychothérapie, elle se situe dans une optique courte : on considère généralement que trois à dix séances, sur une durée de quelques semaines à quelques mois sont suffisantes, même pour des problèmes lourds et, cela sans « rechute » ou « substitution de symptôme ».

Le Centre de thérapie familiale de Milwaukee a ainsi étudié 5 000 cas, sur 10 années, où le problème a pu être réglé dès la première séance dans 60 % des cas, et sans aucune substitution de symptôme ou rechute, dans aucun des cas.

 

Comment ça fonctionne ? 

Pour accéder à son inconscient, le consultant est plongé dans un état de semi-veille et est ainsi plus détendu. Il converse naturellement avec le thérapeute qui va utiliser des métaphores et des symboles pour ne pas le brusquer et l’amener progressivement à trouver les solutions qui sont en lui.

 Article du magazine "Psychologie" : Les dix questions que tout le monde se pose sur l'Hypnose, cliquez sur ce lien:http://www.psychologies.com/Therapies/Toutes-les-therapies/Therapies-breves/Articles-et-Dossiers/Dix-questions-sur-l-hypnose/14Stress#14

 

Champs d'application:

  • Etats dépressifs, dépression, déprime
  • Troubles anxieux, angoisse, stress
  • TOC, manies
  • Phobies, hypocondrie, phobies scolaires, sociales...
  • Travail sur le deuil
  • Travail sur les violences et les séquelles de traumatismes
  • les dépendances et compulsions (achats, alimentaire...)

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, je reste à votre disposition,

il vous suffit de cliquer sur ce lien contactez-moi