page contents        Your SEO optimized title page contents

DMS/EMDR

 

 

L'EMDR, (Mouvement des yeux, désensibilisation et retraitement des informations) et la DMS (Désactivation Multi Sensorielle) sont nés d'un constat :

Le simple fait de « parler de son traumatisme » n'est pas suffisant pour s'en remettre et annuler les symptômes qui lui sont associés ( angoisse, phobies, insomnies....)

La thérapie par EMDR/DMS a été développée principalement pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique (80% de réussite)

 

L'EMDR, pour qui ?

Elle s'adresse essentiellement à des patients souffrant de certaines formes d'anxiété à la suite d'un événement traumatisant : Victime d'abus sexuels, Victime ou témoin d'un crime ou d'un grave accident, Survivant à une catastrophe naturelle, victime de harcèlement ou d'emprise …

 Elle est aussi très efficace dans le traitement d'autres troubles psychologiques qui se sont développés dans le contexte d'événements de vie douloureux, tels que :

  • les séparations : Deuil, déménagement, licenciement, divorce...
  • le stress au travail : Burning out, Humeur dépressive, Irritabilité, surmenage...
  • troubles invalidants : Crises d'angoisse, Phobies, Difficultés de concentration, Insomnie...
  • troubles liés à l'image de soi : Mauvaise image de soi, dévalorisation, Difficultés sexuelles...
  • Difficultés relationnelles : Peur de faire confiance aux autres, Peur de rester seul(e)... 

 

Pour comprendre la méthode en 2mn, cliquez sur ce lien :

http://www.youtube.com/watch?v=dNYaH8DqH6Y

Cette courte vidéo de 2mn explique parfaitement bien ce qu'est l'EMDR et comment se déroule une séance.

 

En bref, L'EMDR crée un protocole sécurisant pour accompagner la personne lors du travail thérapeutique autour du noyau traumatique.

Le principe est d'amener le patient à conserver un état d'attention double, c'est à dire qu'il doit se concentrer, en même temps :

-  sur le souvenir traumatique : le patient pense au souvenir douloureux, à la scène traumatique, accompagné par le thérapeute qui le guide.

- sur une stimulation sensorielle bilatérale alternée (visuelle, tactile, ou auditive) préalablement définie, faite par le thérapeute, ce qui a pour effet d'envoyer en direction des centres cérébraux de la peur des informations progressivement apaisantes.

Un lien s'établit alors entre l'état de mal-être revécu par la personne, centrée sur son souvenir, et l'état de bien-être apporté par les mouvements oculaires (ou stimulations tactiles ou auditives) dans un contexte de sécurité.

  

L'EMDR/DMS s'inscrivent dans le champ des thérapies «  brèves ». Il suffit parfois de deux séances pour que le patient aille mieux !